Ivan KOURATOV

Choix de poésies

traduites du komi et du russe et présentées par Yves Avril.

ADÉFO, 2012, 172 p., 13 euros. ISBN 978-2-9538277-4-3.


  
Le premier poète des Komis :
Ivan Kouratov (1839-1875)

La poésie de Kouratov est la fille de son temps. Elle se comprend dans le contexte du grand mouvement qui incita des peuples mal connus à retrouver leurs origines et à créer, avant de former des nations, une littérature nationale et parfois une langue littéraire. Ivan Kouratov est le contemporain du Finlandais Elias Lönnrot et de son Kalevala, de l’Estonien Friedrich Reinhold Kreutzwald et de son Kalevipoeg ou du Hongrois Mihaly Vörösmarty et de sa Fuite de Zalán. Ainsi est-il le premier ou parmi les premiers à faire de sa langue maternelle et nationale, le komi, une langue littéraire, qu’il défend avec cœur en même temps que le peuple qui la parle et n’en connaît pas encore les beautés et la valeur.

La vaste culture d’Ivan Kouratov, ses lectures et traductions et probablement ses fréquentations l’amenaient, dans l’empire des tsars, à épouser des idées libérales. Était-il libre penseur, athée ? À l’époque soviétique on l’a soutenu. Ses années de séminaire lui ont en tout cas donné une bonne connaissance de la Bible et, quand il parle de Dieu, il le fait sans mépris. Mais nombre de ses poèmes prouvent un anticléricalisme ou au moins une méfiance à l’égard du clergé. D’autre part, l’amour qu’il éprouve pour son peuple et sa compassion pour la misère qu’il a sous les yeux donnent à certains de ses chants un ton d’amertume, parfois d’indignation ou de colère qui le rapproche de son contemporain Nekrassov.

L’homme est en tout cas bien présent dans sa poésie, avec sa générosité, son humour, sa tendresse et aussi ses moments de détresse, pour ne pas dire de dépression ou de désespoir, où le plongent sa vue sans cesse déclinante et les accès de la maladie qui aura raison de lui.




Envoyer votre règlement (par chèque ou virement bancaire), ainsi que vos nom et adresse, à l’adresse suivante : ADÉFO – 2 rue de Lille – F-75343 Paris Cedex 7

IBAN : FR 29 20041-00001-1902029D020-61
BIC : PSSTFRPPPAR