Nikolai ABRAMOV

Les chants des forêts

Poèmes choisis, traduits du vepse et présentés par Sébastien Cagnoli.

ADÉFO, 2011, 74 p., 10 euros. ISBN 978-2-9538277-3-6.


  
   
Dans le sud de l’isthme séparant les deux grands lacs Ladoga et Onega, des villages sont établis depuis des siècles parmi de nombreux lacs plus petits, des marais, des forêts de bouleaux et de conifères, des villages dont la population se définit comme vepse, et dont les idiomes se distinguent suffisamment de ceux des voisins de Carélie ou d’Ingrie pour mériter le terme générique de langue vepse.
   Administrativement, ces territoires habités par des Vepses sont répartis aujourd’hui sur trois entités adjacentes de la Fédération de Russie : la République de Carélie et les régions de Leningrad et de Vologda.
   Pionnier de la poésie en langue vepse depuis les années 1990, Nikolai Abramov (né en 1961), réunit deux sources d’inspiration : il se livre à une analyse de ses émotions individuelles, en même temps qu’il exprime des états d’âme ou des préoccupations partagées avec l’ensemble de son peuple.


Écouter ici des poèmes lus par l'auteur :
-
"Vepsläižed joged i vepsläižed järved..." ;
- "Sinun käded -- kuti koivun barbad..." ;
- Noid ;
- Requiem armastusen täht.



Envoyer votre règlement (par chèque ou virement bancaire), ainsi que vos nom et adresse, à l’adresse suivante : ADÉFO – 2 rue de Lille – F-75343 Paris Cedex 7

IBAN : FR 29 20041-00001-1902029D020-61
BIC : PSSTFRPPPAR