Jean PERROT

Regards sur les langues ouraliennes
Études structurales, approches contrastives, regards de linguistes

ADÉFO / L'Harmattan, 2006, 380 p., 30 euros

 
  
Rares sont dans les publications françaises les ouvrages consacrés aux langues de la famille dite ouralienne, bien que la principale branche de cette famille, la branche finno-ougrienne, compte parmi ses représentants les langues de trois républiques de l'Union européenne: Hongrie, Finlande, Estonie, les autres appartenant à des minorités de Russie (et en partie menacées de disparition). C'est en Russie que sont localisées les langues samoyèdes, l'autre branche de la famille. Cet ouvrage réunit un ensemble d'études consacrées principalement à l'analyse d'éléments importants des structures de ces langues, mais aussi à une approche contrastive du hongrois ou du finnois et des données correspondantes du français, ou même du latin. Deux autres sections complètent cet ensemble descriptif: un exposé de linguistique générale portant sur les principes méthodologiques fondamentaux et une section terminale consacrée à la présentation des opinions que deux grands linguistes français (Antoine Meillet et Aurélien Sauvageot) ont publiées l'un sur la langue hongroise, l'autre sur les activités des linguistes hongrois.

Jean PERROT, ancien professeur à la Sorbonne et directeur d'études à l'École pratique des hautes études, a œuvré depuis 1960 à l'installation des études finno-ougriennes à l'Université: création d'un Centre d'études finno-ougriennes en 1967 et d'un Centre interuniversitaire d'études hongroises en 1985. Il est correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres et membre d'honneur de l'Académie hongroise des sciences.

Envoyer votre règlement (par chèque), ainsi que vos nom et adresse, à l’adresse suivante : ADÉFO – 2 rue de Lille – F-75343 Paris Cedex 7